mercredi 29 avril 2015

accusés de trous dans le palmier, Lixus sp (viridis?) et Lachnaia trigisma: NON-LIEU, mais probablement le papillon Paysandisia

trouvés par mon voisin en élaguant ses palmiers







il a donc cherché des petites bêtes, et il en a trouvé une,
morte,
il lui manquait trois pattes ,
J'ai de suite dit charançon,
 et mon mari a dit "le tueur de palmier", 
parlé déclaration en Mairie et traitement coûteux par une entreprise spécialisée

Ouh la la pas si vite!
Il est peut-être là, le tueur, 
et il sera peut-être bon d'envisager un traitement préventif
UN MASTIQUAGE DES PLAIES DE TAILLE notamment

Sur le charançon rouge, 


un document sérieux, non commercial:
source: FREDON Corse

...  mais ce n'est pas lui qu'on nous montre!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il est rouge, le Rhynchophorus ferrugineus
ponctué, et plus gros 
(encore que, ça, pas si fiable, 
 une fois que je les ai pris en macro...
 ils deviennent toujours plus gros dans mon souvenir, mes "modèles".
Alors que justement, si je les prends en photos,
 c'est qu'à l'oeil nu je ne distinguerais rien.
Il traîne dans le coin c'est certain,
 je l'y ai photographié
en septembre 2013
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 



    Tandis que celui-ci semble tout noir, d'un noir terne, et seul le rostre saute aux yeux. 
 visiblement un charançon, 
mais à mon avis un Lixus
en tout cas, pas le méchant charançon rouge tueur de palmiers


    Pour moi, à sa forme, un parent du Lixus Angustatus, que j'avais justement découvert en face dudit palmier, sur une mauve - voir "Petit Montre Marrant tout Vert sur la Lavatère"

     Presque cylindrique d'aspect, alors que le charançon rouge est très ovale .
A la loupe je parviendrai juste à discerner une ponctuation.

Donc clic 



 et reclic

Oui bon, pas assez de lumière, 
ou trop pour aller dehors 
(j'ai pu les éclairer en post-traitement)
Flash 
sauf qu'en macro, le flash... pas évident, il faudra que je pense que le bas de l'image est noir, et que je dois décaler le sujet  après ma mise au point





Mal en point, déjà bousculé pour le récolter, 
puis pour le mettre dans un flacon  et pour l'en ressortir, 
donc il mérite qu'on le touche le moins possible, 
et je me sers du mouchoir en papier pour le porter 
et le faire rouler sans le faire tomber, de façon à prendre différents aspects,
 ... un peu au hasard, puisque je ne vois guère les détails


Lixus viridis  me semble un possible 
http://aramel.free.fr/INSECTES11-6.shtml
pilosité face ventrale








dernière image avant qu'il finisse par se couper en deux, à force qu'ils le tripotent



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Deuxième suspect, le lendemain:  
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

 bestiole rougeâtre qui a rejoint  le Lixus
dans son flacon - comme j'ai dit que le méchant était rouge, grosse inquiétude du propriétaire, mais ce n'est pas un charançon


 - oh grand-mère que vous avez de grandes pattes!
PS: coloration bleu-métallique ?


 méchamment cabossée mais vivante, sinon vivace:
une certaine tendance à l'évasion, et je le comprends, malgré d'évidentes difficultés à se mouvoir, et une tendance à verser sur le dos qui ne facilite pas ses efforts, ni les miens.

Le plus facile va donc être de lui proposer mon doigt.




"La Garrigue Grandeur Nature", pour un premier survol, me montre bien son sosie mais la nomme Clytre à 4points -sic- tout en montrant bien les 3 points de l'élytre droit
 
Clytra quadripunctata  dont les antennes me paraissent plus courtes, 
mais de toute façon je vois 6 points, pas 4 


il est temps d'aller consulter A. Ramel
 qui nous apprend que les Clytres sont des phytophages (feuilles, de saules, aubépines, fleurs de sureau, rien à voir avec un pétiole fibreux de palmier) "myrmécophiles": leurs oeufs déguisés vont être emportés dans leurs réserves, ou les larves vont pouvoir se nourrir, par les fourmis habilement trompées.
 Lachnaia sexpunctata? "9-13 mm, antennes dentées à partir du 4e article, le 2e et 3e petits et roux, sur les Feuillus"

La taille je dirais plutôt 8mm (lignage de mon carnet: 8mm)
et euh, non, je ne vois pas de roux

Lachnaia cylindrica?

Lachnaia tristigma ?... "7-9 mm, 3 taches par élytres, 1 humérale et 2 postmédianes avec l'externe la plus petite, larve myrmécophile
 ... le tarse antérieur du mâle est au moins aussi long que le tibia correspondant" (A.Ramel)
cette longueur des pattes avant m'avait justement impressionnée

la tache postérieure externe est effectivement plus petite
(en C, il est possible qu'une patte du Lixus est accrochée à ses pattes postérieures)


Lachnaia tristigma (Lacordaire, 1848) mâle et femelle, photo
alors, là... notre specimen est bien trop cabossé !


Wikipedia:
Lachnaia tristigma[1] is a species of leaf beetles from the subfamily Cryptocephalinae that can be found from north-west Africa to the Iberian Peninsula, in southern France and in Italy.

une adresse à retenir, avec sa clé de détermination pour débutants 
- parfait pour moi , donc
Lachnaia tristigma "La Lachnée à trois taches"
Coleoptera / Chrysomelidae / Clytrinae / Clytrini

Longueur : 6,5 - 9,5 mm
Durée du cycle de développement :
Habitat : Sur les jeunes pousses de Chênes (
Quercus ilex et Quercus coccifera), des Genévriers (Juniperus oxycedrus) et sur les buissons, notamment les Cytisus en fleurs.
Larve myrmécophile dans les nids de Cataglyphis cursor
les palmiers semblent bien n'avoir rien à en craindre!







 ces insectes une fois adultes sont friands de jeunes pousses de photynia vers le mois de mai juin.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/photos/3919-accouplement_coleopteres
 ces insectes une fois adultes sont friands de jeunes pousses de photynia vers le mois de mai juin.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/photos/3919-accouplement_coleopteres
 ces insectes une fois adultes sont friands de jeunes pousses de photynia vers le mois de mai juin.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/photos/3919-accouplement_coleopteres
"Asterai-Perpignan" signale dans un commentaire
que les adultes sont gourmands de Photinia
 ces insectes une fois adultes sont friands de jeunes pousses de photynia vers le mois de mai juin

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/photos/3919-accouplement_coleopteres


Sur les forums on affûte sa connaissance
euh... si on arrive à suivre,
 mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est  bien ça? 

   http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=1&t=110059: belles macro et description assortie d'un utile glossaire

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=1&t=78352 où l'on insiste sur la coloration bleu-métallique du pronotum 
au passage, juste remarque d'un des participants:  
Lysbeth d'Alys
"A mon sens, tout l'art du photographe qui ne collecte pas, 
tout en étant désireux d'identifier les espèces dont il tire le portrait,
 est de connaitre les parties de l'insecte utilisées pour l'identification !" (Zétrik)
réflexion que je m'étais déjà faite, pour les fleurs tout autant,
 et qui me conduit à multiplier- pour le moment au hasard- les angles de vue

Laechnia tristigma? cylindrica?

cylindrica? tristigma?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et pourquoi trouvée sur le palmier, alors?
dans les bourres fibreuses, à la base des feuilles

Est-ce que Cataglyphis cursor serait sa raison de se trouver dans le palmier?
ce sont des fourmis de lieux arides


je cherche ce qu'elle mangent:
   "nourriture carnée" http://www.acideformik.com/forums
(ce qui est contradictoire avec les besoin de la larve de Lachnaia ?
 on n'a pas dit que la larve soit phytophage, on l'a dit de l'adulte) 
sur ce forum je lis aussi:
(Longtemps Cataglyphis pliliscapus était nommée C.cursor
Depuis on les distingue. 
Ce n'est pas pour autant qu'il y a hybridation. 
 Les critères de différenciation diminuent en se rapprochant.
 En Espagne ils ont 9 Cataglyphis sp.
Peut-être est-ce comme M.barbarus et M.capitatus, un cousinage... peut-être
)



et où elles s'installent:
           Pas dans le palmier, 
           - mais ce peut être un territoire de chasse pour elle?
 Nids étroits et profonds, dans l'argile, souvent au milieu des sentiers, toujours en plein soleil
http://fort.thomas.free.fr/Especes/Cataglyphis%20cursor.htm

Un détail curieux concerne leur reproduction :
- soit sexuée pour obtenir des ouvrières, soit asexuée (pathénogénèse) pour obtenir des reines (lu ici)




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et mon palmier alors? s'inquiète le propriétaire
A traiter ou non? 
C'est bien gentil, toutes ses explorations curieuses, à la Claudie, mais lui, il fait quoi?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenons donc à la question de départ:
 qui peut bien être le coupable? 
est-il dangereux? 
que doit-on faire

la même question, avec beaucoup de photos, sur un forum 
-la taille des trous pourrait ressembler, mais surtout cet internaute présente des larves qu'il y a trouvé.
   Larves soit de cétoines (insectes utiles), soit d'oryctes, lui est-il répondu.
"Ces larves sont très communes dans le compost mais aussi dans le terreau des  [Phoenix] canariensis et se nourrissent du reste des bases foliaires mortes mais les trous à la base des pétioles ressemblent bien à des galeries des larves du Paysandisia par contre dommage que les photos soient prises après la taille la sciure montre qu'elles sont bien vivantes à l'intérieur il faut réagir si l'identification est bonne."

AH? 
 moi qui croyais savoir que Paysandisia archon préférait les palmiers à feuilles palmées,Tachycarpus, Chamaerops ....



  La progression du papillon est en effet très inquiétante et après les premiers ravages très visibles sur des palmiers comme les Trachycarpus ou les Chamaerops, il s’attaque plus insidieusement aux gros sujets comme les Phoenix (palmier des Canaries) et les Jubaea (Cocotier du Chili).
La glu, dont une seule application par an est nécessaire, est d’autant plus la bienvenue que d’autres ravageurs de palmiers comme le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) tentent de s’installer dans le sud de la France suite, là encore, à des importations incontrôlées de palmiers.     Jean Benoit Peltier, INRA - article dans TelaBotanica où il préconise une glu pour le capturer (mise en évidence, ou lutte suffisante?)



Paysandisia archon, un autre voisin l'a photographié chez lui, il y a 2 ans:
 photo et documentation réunie à l'époque en +

"Groupe" Flickr consacré aux parasites des palmiers
(charançon, papillon, et leurs larves, aspect des palmiers....)
 Cliquer sur les photos  pour lire les infos en dessous, elles s'agrandissent en cliquant dessus à nouveau - ça change des images riquiqui de certains sites et notamment du suivant pourtant intéressant






Nouvel article intéressant
http://palmae.free.fr/paysandisia_archon.htm
  voir les larves, le papillon, les dégâts, les traitements et leur période d'application: article très complet
 - malheureusement les images ne s'agrandissent pas**
je me permets, selon l'invitation qu'elles contiennent, de copier en conclusion ses recommandations:

Plan d'action :
Voici une liste non exhaustive d'actions que tout le monde (professionnels, collectivités locales, associations, amateurs) pourrait entreprendre pour lutter contre le papillon :
Si votre commune investit dans le palmier, rentrez en contact avec le responsable des espaces verts et informez-le sur le papillon, ses ravages et les traitements connus...
Lorsque vous visitez un revendeur, une jardinerie, informez aussi les responsables sur le papillon et si vous avez le moindre doute concernant un palmier mis en vente dites-le.
Téléchargez la fiche sur le paysandisia et communiquez-la à vos proches, amis ou voisins possédant des palmiers
Après un achat de palmier, dans les mois qui suivent, si vous avez un doute faite un traitement préventif ou mettez le palmier en quarantaine tout l'été (enveloppez-le complètement d'un voile)
Si les collectivités locales ou les professionnels ne vous écoutent pas au sujet des symptômes que vous avez pu constater sur leurs palmiers, contacter le SRPV * de votre région !
Si vous avez un palmier contaminé, traitez-le en curatif 2 fois à 15 jours d'intervalle, puis en préventif en début et fin d'été
Partir à la chasse aux papillons : tuer tous les Paysandisia archon qui voltigeraint autour de vos palmiers les journées d'été.
Partir à la chasse aux oeufs (pondus de fin Juillet à début septembre, dans les fibres du palmier, à la base des pétioles et proche du coeur). Les oeufs ressemblent à des grains de riz allongés et blancs



* j'ajoute donc un lien qui manque vers les Service Régionaux de Protection des Végétaux: liste

** un autre site, avec des images qui s'agrandissent:
http://www.allo-olivier.com/Elagage/Paysandisia.htm

Site de la ville de Fréjus, très complet: http://www.ville-frejus.fr/images/pages/upload/fichiers/pdf/Version%202%20ravageurs%20palmiers.pdf


Site d'un des diffuseurs de Nématodes Sc (Steinernema carpocapsae)
 Efficace en prévention ET en traitement
sur le charançon rouge autant que sur le Papillon
 - sans oublier que toute infection par le charançon rouge est soumise à déclaration en Mairie et intervention d'une entreprise habilitée


Site de la ville de Perpignan
http://perpinya.free.fr/site_public/HTM/palmier%20malade.html

FREDON LANGUEDOC-ROUSSILLON

mardi 21 avril 2015

Nouveau sur Cerbère: LES ARTS'Liés - mis à jour- modificatione horaires

Je fais passer...

Prendre note et faire suivre  

Vous pouvez nous contacter pour completer et / ou faire une / Des propositions ou donner votre Avis


Merci  
 Dany